Le Véhicule Électrique et la Ville
 
Le contexte

La pollution due au trafic routier représente aujourd’hui 25% de la pollution atmosphérique en Île de France*, en faisant l’un des chantiers les plus urgents dans la lutte contre la pollution de l’air. Parmi les solutions privilégiées par la Ville de Paris et la Région Île de France pour réduire ces nuisances : la mobilité électrique.

Pourtant, et malgré les efforts de la Ville et des constructeurs de véhicules électriques, seulement 27 000 véhicules électriques ont été immatriculés en Île de France**, entre 2010 et 2017, contre 6,2 millions de voitures thermiques sur la seule année 2015.

Pour inciter l’écosystème électrique, Paris et les villes de la Région ont adopté plusieurs mesures : disponibilité de bornes de recharge sur voirie, subventions et aides à l’achat de véhicules électriques, tarification avantageuse de parkings, gratuité des stationnements sur voirie etc. Aujourd’hui, deux leviers principaux ont été identifiés pour accélérer la conversion électrique :

  • D’un côté, les villes doivent accroître le développement d’importantes infrastructures de recharge sur voie publique. Avec seulement 800 bornes Autolib réservables pour les particuliers, la Ville de Paris a créé en 2016 le réseau public de bornes “Belib”, qui dispose aujourd’hui de 165 bornes. L’ambition de la Ville est de porter ce chiffre à 270 d’ici la fin de l’année 2017.

  • D’un autre côté, offrir aux particuliers plus de visibilité concernant les avantages publics liés à la conduite électrique. En effet, les subventions, les aides à l’achat, la gratuité ou encore la tarification avantageuse de places de stationnements peuvent grandement favoriser la décision d’achat d’un Véhicule Électrique pour les particuliers. 

* Source : Airparif, rapport sur l'origine des polluants en Ile-de-France (année de référence: 2010)

** Source: AVERE, Répartition des immatriculations par région entre 2010 et 2017

Comment favoriser le déploiement des véhicules électriques et de leur infrastructure en milieu urbain ?
 
Scénarios possibles d'expérimentations

Nous avons imaginé deux scénarios d’expérimentations :  

  • Comment optimiser les infrastructures ? (B2B)

    • Objectif : Donner du sens aux données croisées des partenaires afin de permettre à la Ville de Paris d’avoir une meilleure compréhension des comportements Véhicules Électriques, et l’outiller dans ses prises de décisions (infrastructure des bornes sur voies publiques, abonnement de puissance correspondants…)

    • Scénario possible : Étude exploitant les données disponibles des parties prenantes pour en faire des représentations visuelles. Expérimentation potentiellement conçue comme le prototypage d’un outil de prise de décision destiné à la Ville de Paris.

  • Comment inciter à l’achat et à l’usage des véhicules électriques ? (B2C ou B2B2C)

    • Objectif: Centraliser et présenter les avantages publics liés à la conduite électrique (financiers et opérationnels i.e. apport financier pour l’achat, avantages au stationnement, à la recharge, taxes de roulage etc.) aux prospects et propriétaires de véhicules électriques pour les encourager à rouler électrique, et les aider à optimiser leurs dépenses liées à la mobilité.

    • Scénario possible : Interface statique ou dynamique centralisant les avantages publics liés aux véhicules électriques en Île de France. Expérimentation possible en live avec des prospects dans un showroom Renault.

Opportunités business
pour les parties prenantes

Scénario 1 / B2B :

  • Ville de Paris : bénéficier d’une aide à la prise de décisions concernant le déploiement et l’investissement dans les infrastructures de recharge en ville.
  • Renault et RCI Bank and Services : renforcement de la connaissance client via leurs comportements de recharge pour l’amélioration des produits et services.
  • Startup : vente de l’étude à la Ville de Paris annuellement suite à l’expérimentation, vente de l’étude à d’autres acteurs (Enedis, investisseurs en infrastructure...), passage à échelle via un partenariat Renault-Startups dans d’autres villes françaises et européennes.

Scénario 2 / B2C ou B2B2C :

  • Ville de Paris, communes d’IDF : valorisation des initiatives publiques favorisant les véhicules électriques, incitation à l’usage de véhicules électriques.
  • Renault et RCI : arguments de vente pour les prospects Véhicules Électriques, avantages pour la communauté de clients Véhicules Électriques, meilleur calcul du ROI des concessions selon les villes les plus favorables aux Véhicules Électriques.
  • Startup : vente de la solution (récurrence annuelle ou au nombre de connexions) à des constructeurs qui l’intègrent au sein de leurs plateformes (appli constructeur, site constructeur, navigateur en voitures…).
 
Ressources

DONNÉES

Données Renault Véhicules Électriques :

  • Données de recharge et de kilométrage des véhicules ZOÉ (34 300 immatriculées en France, 750 à Paris fin 2016). Ces données sont accessibles et actualisées toutes les 15 minutes depuis mars 2017. L’historique disponible avant cela affiche ces données actualisées toutes les 30 minutes (première année de production : 2012).
    • Niveau de batterie (en %)
    • Statut de connexion à une borne de recharge (binaire)
    • Statut de la recharge effectuée (binaire)
    • Profil de recharge électrique effectuée (invalide, lent > rapide)
    • Puissance électrique de la recharge effectuée (en kW)
    • Temps de recharge restant (hh:mm:ss)
    • Kilométrage total de la voiture (en km)
    • Notifications de recharges programmées (on/off)
    • Niveau d’autonomie du véhicule (en km)
    • Numéro unique du véhicule (valeur absolue)
    • Date et heure des notifications et données transmises par le véhicule (hh:mm:ss)
    • Localisation des bornes de recharge privées des propriétaires de véhicules Renault

Données Belib’ et Autolib :

Données dynamiques en open source donnant notamment :

Données Belib’ additionnelles :

  • Connecteur utilisé pour la charge
  • Date et heure du début et de la fin de charge
  • Numéro de badge RFID
  • Code postal de résidence associé au badge RFID

Profondeur d’historique disponible depuis la date d’installation des bornes Belib (plus anciennes : Janvier 2016).

Littérature administrative communes & villes d’IDF :

  • Base d’informations centralisées par l’Association AVERE-France (association pour le développement de la mobilité électrique) et par le département Affaires Publiques de Renault disponibles pour l’expérimentation.
  • Délibérations des collectivités d’Île de France à propos des Véhicules Électriques mises en ligne sur leurs sites internet respectifs.

CLIENTS

  • Base clients de Renault : communauté de propriétaires de Zoé (34 000 immatriculations en France, 750 à Paris fin 2016).
  • Base clients de Belib’ : 1 300 utilisateurs.

TERRAIN D’EXPÉRIMENTATION

  • Possibilité d’accéder aux showrooms Renault dans le cas d’une expérimentation au contact des clients.

 
Expertises
  • Thierry Bourdas, Chargé de mission mobilités électriques, Mairie de Paris
  • Sébastien Albertus, Directeur Infrastructures et Services Véhicules Électriques, Renault

  • Isoline Degert, Analyste Écosystème Véhicules Électriques, Renault

  • Paul Ricaud, Expert Services Connectés des Véhicules Électriques, Renault

  • Arnaud Lebrun, Directeur Véhicules Électriques, RCI